Transports, Infrastructures & Mobilité

Le chiffre


1 200


C’est le nombre d’intercommunalités en France. Combien décideront de s’emparer de la compétence transport, comme leur permet la loi Mobilités du 24 décembre 2019 dont la vocation première est de lutter contre les « zones blanches de mobilité » ? 


Personne ne se risque à avancer un chiffre. D’autant que les ressources financières pour assumer cette nouvelle compétence sont incertaines : pas de versement mobilité à lever sur des entreprises de toute façon rares dans les zones rurales, mais l’attribution d’une fraction de la TVA pour financer des transports alternatifs à la voiture individuelle. Les « intercos » ont jusqu’au 31 décembre pour délibérer, et jusqu’au 31 mars pour se déclarer candidats. Le cas échéant, la compétence mobilité sur leurs territoires reviendra à la région.


 
Réagissez à cet article !
 
   Votre nom :  
Votre e-mail :  
 
Votre commentaire :  
 
 
identifiant  
Mot de passe  
 
 
Partager sur :  twitter Linkedin
 

Partenaire
petits-déjeuners-débats