Transports, Infrastructures & Mobilité

Longue distance


Le transport aérien sera encore en perte en 2021 et 2022 sur fond de reprise 


Selon l’association IATA qui regroupe dans le monde 290 compagnies aériennes et 80 % du trafic aérien mondial, les pertes annuelles du secteur seront encore de 51,8 Md$ en 2021 et de 11,6 Md$ en 2022. Le total des pertes dues à la Covid-19 pour les années 2020, 2021 et 2022 devrait s’élever à 201 Md$, sachant que la perte de 2020 s’est élevée pour finir à 137,7 Md$ au lieu des 126,4 Md$ prévus. Parallèlement, le nombre total de passagers remonte : alors qu’il était de 4,5 milliards en 2019 (année de référence), il sera de 2,3 milliards en 2021 et de 3,4 en 2022. Le fret a en revanche profité de la crise en enregistrant en 2021 une hausse de 7,9 % par rapport à 2019 (et +13,2 % attendus en 2022).


La reprise du trafic est géographiquement inégale : les marchés intérieurs atteignent 73 % par rapport à la demande de 2019 en 2021 et devraient atteindre 93 % en 2022. C’est ce qui explique le fait que le marché américain sera le seul positif en 2022 avec 9,9 Md$ de revenus attendus. En revanche, les marchés internationaux, pénalisés par les diverses restrictions sanitaires, restent à la peine, prévoyant 22 % de la demande 2019 en 2021 et à peine 44 % en 2022.


Jean-Claude Pennec


© FlightRadar. Vue radar en Europe des avions en vol. 


 
Réagissez à cet article !
 
   Votre nom :  
Votre e-mail :  
 
Votre commentaire :  
 
 
identifiant  
Mot de passe  
 
 
Partager sur :  twitter Linkedin
 

Partenaire
petits-déjeuners-débats