Transports, Infrastructures & Mobilité

Vers une écoredevance ? Révision de la directive eurovignette : où en est-on ? Petit-déjeuner-débat TDIE - TI&M - 13 février 2018 

Le projet de révision de la directive Eurovignette comme le rapport du Comité d’orientation des infrastructures (COI) comportent certains mots qui interpellent : redevance temporelle, redevance de congestion, y compris sur route, pour les poids lourds, mais aussi les voitures, les bus, les véhicules utilitaires légers et les deux-roues à moteur ; fléchage des recettes ; niche fiscale du gazole professionnel, etc. Nombre d'aménagements et d'exonérations sont cependant prévus. Co-organisé par TDIE et TI&M, le petit-déjeuner-débat du 13 février 2018 visait à décrypter ces mesures, avant la Loi d’orientation des mobilités (LOM) attendue avant l’été. 
 
 
INTERVENANTS

Jean Le Dall
adjoint au directeur des infrastructures de transport, DGITM. 

Nicolas Méary
vice-président du conseil départemental de l'Essonne. 

Michel Neugnot
président de la commission transport et mobilité, Régions de France

Christine Revault d'Allonnes-Bonnefoy,
députée européenne, rapporteure sur le projet de révision de la directive eurovignette.


 
 
PLANNING

Le compte-rendu du débat : Vers une écoredevance ? Révision de la directive eurovignette : où en est-on ? est publié début mars 2018 dans le n°507 de TI&M (Transports, Infrastructures & Mobilité), deuxième numéro de la nouvelle formule issue du rapprochement entre les revues Infrastructures & Mobilité et Transports.
Ce n° est déjà accessible à nos abonnés sur ce site.